Les Règles Officielles du Spikeball

Les règles du Spikeball : Tout ce qu'il faut savoir pour bien jouer au Roundnet

Ce sport américain inventé en 1989 sous le nom de roundnet et désormais populaire en tant que Spikeball connaît une réelle ascension à l’échelle internationale. Après un succès fulgurant aux États-Unis, c’est à présent l’Europe qu’il séduit pays après pays. Zoom sur les règles de ce sport en pleine expansion.

Déroulement d’une partie de Spikeball

Le Spikeball est un sport d’équipe qui se joue à deux contre deux (on peut également trouver des variantes à trois contre trois) et dont les règles sont relativement simples. Elles se rapprochent d’ailleurs sur certains points de celles du volleyball.

Désigner l’équipe qui commence

Afin de déterminer l’équipe qui engagera le point en effectuant le premier service, une partie de Spikeball débute par un autre petit jeu non moins ludique : le pierre-papier-ciseau ! L’équipe qui remporte le jeu est libre de débuter la partie en tant que serveuse ou receveuse. L’autre équipe écope du rôle restant.

Servir dans les règles

Pour commencer, les joueurs se placent de part et d’autre du filet et demeurent fixes. Tous se placent à une distance règlementaire d’1,80m du filet, y compris le serveur, sauf le réceptionneur. Ce dernier est libre de se positionner à la distance de son choix pour tenter de réceptionner la balle qui va lui être servie. Une ligne de service peut d’ailleurs être tracée pour s’assurer du respect de la bonne distance à tenir. Si le joueur qui effectue le service ne respecte pas cette distance et se rapproche, cela constitue une faute et le service n’est pas valable. Une fois bien placé, il fait donc le service avec la main et envoie la balle sur le trampoline, placé au centre, en direction du joueur adverse désigné comme receveur. Le serveur est libre de donner l’intensité de son choix à son service, mais le receveur doit tout de même être capable de récupérer la balle sans avoir besoin de sauter. Dans le cas contraire, il peut signaler la faute. La balle doit d’abord effectuer un rebond sur le filet avant d’atteindre le joueur adverse pour que le service soit complet et correct. À partir de ce moment, le service étant engagé et validé, les joueurs sont enfin libres de se déplacer. Ils peuvent alors tourner autour du filet comme ils le souhaitent. Les joueurs effectuant les services successifs de la partie doivent alterner selon un ordre de service préalablement déterminé entre les joueurs.

Un ordre de service est déterminé par les joueurs. Celui-ci doit alterner entre les joueurs des deux équipes. Cet ordre peut être changé entre les sets d’une même partie.

Les échanges

Le joueur ayant réceptionné la balle dans le camp adverse doit à son tour la renvoyer au centre, sur le filet trampoline, et pour ce faire, il dispose avec son coéquipier de trois touches. Son équipe a donc droit à trois contacts avec la balle pour la renvoyer sur le filet. Si au bout des trois contacts, la balle n’a toujours pas atteint le filet pour y rebondir, le point est attribué au camp adverse. Le but est donc de renvoyer sans cesse la balle sur le filet, en trois touches maximum à chaque fois, une équipe après l’autre. Un même joueur ne peut toucher la balle deux fois de suite et il n’est pas non plus possible de se servir de ses deux mains. Toutes les parties du corps peuvent servir à renvoyer la balle. L’échange se poursuit tant que les deux équipes parviennent à se renvoyer la balle dans le respect des règles. Il cesse lorsque la balle n’a pas réussi à rejoindre le filet dans le nombre de touches imparti, lorsqu’elle a effectué plus d’un rebond sur le filet ou encore si elle a touché le cadre avant le filet. Le point est ainsi attribué à la dernière équipe ayant réussi à renvoyer la balle au centre dans le respect des règles précédemment évoquées. Si les deux équipes ne parviennent pas à se mettre d’accord sur l’attribution d’un point, il est possible de rejouer ce dernier. Un échange peut également prendre fin en cas de faute commise.

Les fautes à ne pas commettre

Certaines infractions sont également à éviter si vous ne voulez pas perdre le point qui pourrait être attribué à votre équipe au terme d’un échange.

 

  • Une fois libres de vos mouvements après un service correctement effectué, vous pouvez évoluer à votre guise autour du filet dans le but d’attaquer et de défendre, mais vous n’êtes tout de même pas censé gêner les déplacements ou actions de vos adversaires, en tout cas, le moins possible.
  • Le cadre du filet ne doit pas être touché par la balle ou le point n’est pas accordé. Elle doit rebondir sur le filet et non sur le cadre. Toutefois, si elle roule sur le cadre après avoir frappé le filet, cela peut être toléré.
  • Vous ne devez pas non plus atteindre l’un de vos adversaires avec la balle sans que celle-ci ne soit d’abord passé par le filet pour y effectuer un rebond. Nous l’avons vu, la balle doit rythmer chaque changement de possession en rebondissant sur le filet.
  • La perte d’un point peut aussi être immédiatement entrainée par le vol d’une balle dont la possession appartient à l’équipe adverse. Chaque équipe possède la balle tour à tour, mais il faut que cette dernière rebondisse une fois sur le filet pour acter le changement de possession. Il n’est donc pas permis de récupérer la balle avant que ce ne soit votre tour de possession.
  • Quand la balle revient sur un joueur ou sur son coéquipier après avoir été frappée par ce même joueur, il y a également faute. Une fois votre tour de possession passé, la balle doit rebondir sur le filet et aller en direction d’un joueur adverse. Si elle revient directement à votre équipe, c’est une infraction.
  • La balle ne peut être jouée deux fois d’affilée par le même joueur sinon cela est considéré comme une faute.
  • Si toutes les parties du corps peuvent être utilisées pour frapper la balle, il n’est cependant pas permis de se servir de ses deux mains à la fois, même en manchette. De la même façon, la balle doit être frappée franchement et non attrapée ou roulée.
 

Attention, car une succession de deux fautes entraîne automatiquement l’attribution du point en jeu à l’équipe adverse.

Remporter une partie

En règle générale, une partie se remporte en 11, 15 ou 21 points. Le nombre étant à définir en début de partie. En tournoi par exemple, le nombre de points à atteindre pour remporter la partie est défini par l’organisateur de la compétition. Cependant, pour gagner, il ne suffit pas seulement d’obtenir le nombre de points exigé mais également de battre l’adversaire d’un minimum de deux points. C’est cet écart de points qui fera remporter la victoire à votre équipe. Une partie peut se remporter en plusieurs manches et les joueurs ont donc droit à une courte pause entre ces différentes manches.

Téléchargez les règles complètes officielles du Spikeball

Les règles du roundnet en vidéo :